Stratégie vaccinale & consentement des résidents

Le Gouvernement l’a annoncé, les personnes accueillies en EHPAD seront prioritaires dans la campagne de vaccination qui devrait être effective entre la mi-janvier et la fin février 2021, tout comme le personnel présentant une ou plusieurs comorbidités. Bien qu’à ce jour nous soyons dans l’attente d’éléments complémentaires pour communiquer sur le vaccin en toute transparence et sur les modalités pratiques relatives au recueil du consentement, nous savons qu’une consultation de pré-vaccination sera réalisée en amont par le médecin traitant ou par le médecin coordonnateur.

Si la personne accueillie n’est pas en capacité d’exprimer son consentement et qu’elle na pas de mesure de protection juridique, alors c’est la personne de confiance ou à défaut la famille qui pourra être informée, et c’est le médecin qui consignera les  éléments bénéfices-risques et décision dans le dossier médical du résident. En cas de mesure de curatelle ou de sauvegarde de justice, c’est la personne elle-même qui consent aux actes médicaux et de soins, le curateur peut la conseiller. En cas de mesure de tutelle ou mesure d’habilitation familiale, la personne consent elle-même si c’est possible, mais si elle n’est pas en capacité de le faire, le tuteur ou la personne dûment habilitée sur les questions de santé peuvent consentir.

Le comité de pilotage de la résidence (méd co, IDEC, directrice) est conscient des enjeux  éthiques de la vaccination contre la COVID-19, aussi il veillera à délivrer une information transparente et compréhensible sur le développement et l’évaluation des vaccins dans un contexte d’urgence. Il fera également preuve de vigilance dans le processus du recueil du consentement des personnes vulnérables, au regard des supports de communication qui sont attendus dans les jours prochains. Les familles seront invitées à aborder le sujet avec leur proche accueilli en EHPAD ainsi qu’avec les autres membres de la famille dans le cas où la personne concernée ne serait pas en capacité d’émettre sa volonté.